Comment je vois notre avenir

Posted by on Oct 1, 2014 in Beauté & Mode, Cuisine, Écologie, Jardin & Déco | 10 comments

Je suis heureuse car je ne vois plus l’avenir comme la fin du monde mais plutôt comme une renaissance qui me correspond parfaitement. Je suis confiante.

Le futur sera souvent employé dans cet article, mais sachez que déjà tout ce que je vais vous dire est déjà en route et est entrain de se démocratiser. Je ne suis pas devin donc forcément tout ne se passera pas comme ça. Mais j’imagine le monde dans 5 ou 10 ans simplement en observant ce qu’il se dit, ce qu’il se fait et en suivant les tendances et ce que je peux voir autour de moi, avec mon vécu.

Grâce à la crise, nous sommes obligé d’admettre une réalité qui va nous aider à changer. La croissance, comme nos politiques l’entendent, n’existera certainement plus, du-moins plus comme elle existait. Nous sommes et serons obligé de tendre à l’entraide, à une vie moins chère, plus locale physiquement et en même temps plus vaste au niveau des enseignements que l’on pourra trouver sur internet.

 

futur

 

L’éducation:

Je vois de plus en plus de gamins devenir plus intelligents et calés que leur parents grâce aux connaissances dont ils peuvent avoir accès sur la toile. Regardez, ces dernières années, ce sont les geeks qui révolutionnent le monde, mais surtout de très jeunes geeks ! Je suis régulièrement hallucinée de voir tant de jeunes savoir autant de choses sur mon métier (webdesigner) et les logiciels que j’utilise. Pour exemple, je me forme actuellement à un logiciel, et le nombre d’ados qui diffusent des tutos gratuits sur youtube est impressionnant ! Regardez d’ailleurs, Google récompense de plus en plus de jeunes qui innovent, ce sont les stars d’aujourd’hui et deviennent des exemples pour bien d’autres comme Ann Makosinsk qui a inventé une lampe sans pile qui utilise simplement la chaleur humaine pour marcher, ou bien Boyan Slat qui a trouvé comment nettoyer les océans, ou encore Easton LaChappelle avec sa prothèse créée à partir d’une imprimante 3D… Et de nombreux autres, dont un bien connu qui a inventé facebook par exemple… La génération Y veut aider le monde, et a maintenant accès aux connaissances suffisantes pour trouver des solutions grâce à internet. La diffusion dans les pays pauvres des ordinateurs et d’internet permettent également aux plus pauvres d’avoir accès à cette connaissance, mon père se bat pour ça d’ailleurs depuis des années !

Les écoles avec des éducations nouvelles vont fleurir. L’éducation à la maison va aussi se démocratiser et les écoles publiques vont certainement peu à peu changer. Les écoles coopératives seront certainement de plus en plus développées et l’état s’y intéressera de plus près pour les aider à les subventionner. J’ai été pour ma part dans une école Steiner, j’avais écris mon témoignage ici. Et tout ce que je peux vous dire c’est que je suis très heureuse avec le recul d’avoir été dans cette école !

Les universités seront de plus en plus en ligne et les diplômes ne seront probablement pas aussi important que pour nos parents. L’e-learning est et sera très répandu et la diffusion de cours de particuliers sur internet sera bien plus importante qu’aujourd’hui, nous pourrons apprendre tout sur tout et enseigner nos propres connaissances.

Ceux qui étaient mauvais à l’école ne seront donc plus vu comme des cancres et trouveront forcément des domaines où ils sont doués, car tout le monde est intelligent, à sa manière. Les créatifs seront pour une fois mit en avant et seront certainement ceux qui réussiront le mieux avec les développeurs et petits génies qui ne trouvaient pas toujours leur place dans notre société capitaliste et de compétition écrasante. Je pense que vraiment chacun pourra trouver sa place.

 

L’imprimante 3D:

L’imprimante 3D est l’objet qui sera une autre révolution également. Elle existe déjà mais est encore peu connue, mais sachez qu’écologiquement, cette imprimante sera vraiment un atout. Créer à partir de son ordinateur un objet, c’est possible aujourd’hui ! Imaginez, vous avez absolument besoin d’un tournevis d’un certain diamètre, que vous n’ayez pas envie de vous déplacer car ça prend du temps et ça pollue bien trop pour un tournevis (surtout que le tournevis aura été fabriqué en chine par des ouvriers sous-payés et qu’il aura déjà fait beaucoup de chemin), là, vous scannerez votre vis, et vous créerez vous-même votre tourne vis adapté à votre vis, il sera fabriqué à partir de matière recyclées comme du bois et du métal par exemple. Et hop, voilà vous aurez votre tournevis !!!!! Ou bien votre vieille radio vient de lâcher, vous irez sur commentreparer.com et vous constaterez qu’en fait c’est une pièce de la radio qui est cassée, impossible de réparer. Pas de panique, vous téléchargerez le plan de la pièce sur internet, et hop, vous réparerez votre vieille radio, surtout que les constructeurs ne vendront plus cette pièce.

Besoin du dernier ordi à la mode? Et bien dans le futur proche, je suis certaine que les constructeurs vendront directement les plans des ordinateurs, des robots et vous construirez vous-même la plupart de vos produits. En plus besoin d’emballage !

 

Les robots humanoïdes:

La flemme de faire le ménage et à manger, vous préférerez apprendre une nouvelle langue. Soit. Les robots pour nous aider au quotidien sont déjà bien là, que ce soit pour le ménage ou pour faire à manger par exemple. Mais à force d’avoir des tonnes d’appareils à obsolescence programmée, nous finirons par avoir tellement de déchets et de consommation d’énergie et d’énergie grise que nous nous tournerons vers les robots humanoïdes qui pourront tout faire ou presque à votre place. L’industrie de la robotique fleurit de plus en plus et la france est plutôt forte là dedans (cocoricot). Les humanoïdes qui nous aideront au quotidien ne sont presque plus de la science fiction ! Au lieu d’acheter des plats tout prêts, vous téléchargerez certainement des programmes qui permettront à votre robot humanoïde de vous faire une superbe tajine vegan faite à partir de légumes de votre potager et de petits producteurs du coin. Hop, vous passerez votre matinée à apprendre l’allemand via votre téléphone, voir même directement avec votre robot humanoïde. Et à l’heure du repas, vous mettrez les pieds sous le table, prêt à déguster! Et encore une fois, c’est très écologique car plus besoin d’industrie qui emballe tout, vous pourrez trouver des plans libres de droits pour construire vous-même vos robots à partir de « déchets » informatique… Vous pourrez également leur apprendre vous-même tout ce que vous voulez, comme avec un enfant, ça existe déjà !!! Et vous gagnerez du temps. Cela ne vous empêchera pas non plus de faire parfois la cuisine vous-même, votre robot vous apprendra à faire un superbe cheescake au citron et fruits rouges du jardin sans gluten par exemple.

 

Le travail et les entreprises :

L’entreprise de demain n’aura plus de hiérarchie comme on l’entend. Tout le monde contribuera à un projet et apportera son savoir-faire et ses idées. Regardez google par exemple, fonctionne presque déjà comme ça et c’est l’une des entreprises qui marche le mieux au monde car ils savent choyer leurs employés et les laisser libre pour qu’ils développent leurs idées ! Plus besoin de se déplacer pour aller travailler, si vous avez internet, tout se passera chez vous ! Mais la solitude vous poussera au bout d’un moment à faire du coworking. Vous pourrez ainsi travailler dans une ambiance studieuse et rencontrer d’autres entrepreneurs et vous faire un plus gros carnet d’adresses et trouver de l’entraide. Plus qu’un seul métier, vous en ferez certainement plusieurs. Vous travaillerez moins car il a été prouvé que travailler moins était plus productif. La concentration reste efficace dans un court laps de temps, et sans patron, vous saurez mieux gérer votre temps et vos priorités en faisant des listes et en utilisant la technique pomodoro par exemple. Vous ne serez pas dérangé tous les 1/4 d’heure et vous resterez concentré sur votre tâche. Tout le monde aura sa chance et ne sera plus forcé de côtoyer des gens qui les stressent et seront nocifs pour eux.

 

Les associations et l’entraide:

Le Système d’Echange Local sera très développé. le travail n’aura plus autant d’importance car vous pourrez trouver de l’aide chez les voisins pour vous donner un cours de poterie, donner vos pommes en trop et faire des heureux, et le temps ne sera plus de l’argent. Je fais déjà partie du S.E.L. et la communauté est géniale, même si je trouve qu’elle est pleine de vieux hippies et qu’elle manque terriblement de jeunes de ma génération, pourtant c’est vraiment LE système qui est en plein dans notre temps.

Les dons d’objets seront de plus en plus démocratisés, il y a déjà donnons.org par exemple qui fait cela, mais ça pourra également se faire physiquement grâce à la givebox, ou bien même lors de vides greniers ou marchés gratuits. Déjà qu’il y a leboncoin qui permet de vendre les objets dont on ne sert plus ou bien Emmaüs… Il existe tellement d’initiatives locales pour pouvoir vivre à moindre frais et donner de son temps, faire des dons… Tout existe et ça tend vraiment à plus se développer.

Emilie Repiquet avait d’ailleurs fait un très bon article ici à ce propos.

 

Les familles et l’habitat:

Avec la crise, en tant que jeune on a de plus en plus de mal à trouver un logement et un travail (avec patron). On reste de plus en plus tard à vivre chez nos parents. Nos grands-parents, quant à eux reviennent également vivre chez nos parents pour les mêmes raisons. Les établissements spécialisés sont très chers et pas spécialement agréables pour ses occupants. Surtout que la population des personnes âgées a augmenté, qu’ils ont de plus en plus de mal à être accepté dans des maisons de retraite, que c’est pas spécialement très sain non plus et que leur retraite est ridicule. Je pense que les familles se rassembleront donc de plus en plus, comme autrefois mais différemment. L’habitat groupé sera certainement l’une des solutions de notre avenir pour arriver à vivre à moindre frais et continuer dans cette entraide. Les robots humanoïdes s’occuperont des soins des personnes âgées, ainsi que de nos enfants lorsque nous ne pourrons le faire nous-même durant quelques minutes. Nous ne serons donc pas obligé en permanence d’être présent pour les personnes âgées de notre famille, leur laisser leur liberté et garder la nôtre. Cela ne veut pas dire que tout le monde vivra comme ça, mais je pense que ça se fera de plus en plus.

L’habitat groupé se fera aussi pour ceux qui veulent avoir leur propre maison à moindre frais, tout comme les villages éco-construits qui se construirons de plus en plus.

Il y aura toujours des gens (comme moi) qui ne voudront jamais vivre en communauté, et qui auto-construiront leur propre maison.

Et toutes ces constructions seront certainement en récup’ pour un prix moindre, ou bien seront faite par des sociétés qui de toutes façons tendront forcément à un prix bas mais avec des matériaux écologiques. L’autonomie énergétique mais aussi celle de l’eau se démocratisera. Je vous ai déjà maintes et maintes fois parlé de mon projet de vivre en autonomie, et je pense que notre société tend réellement vers ça car il existe tellement de solutions…

Avec tout ces avantages, plus besoin d’habiter en ville, vous avez déjà tout ce qu’il vous faut chez vous et dans les alentours. Vous avez donc construit votre maison à la campagne pour un prix modique et de manière écologique. Vous serez donc totalement autonome en eau, en électricité, peut-être même pour la nourriture, et la nature sera proche de vous et vous apportera ce côté que la ville n’a pas.

Il restera encore beaucoup de gens en ville, qui auront tout à proximité sans avoir besoin de voiture.

 

L’argent et le financement:

Grâce aux monnaies locales, à l’entre-aide, à la récup’, aux dons, à l’e-learning et aux financements participatifs, l’argent n’aura pas la même valeur. On travaillera moins, on gagnera moins, mais de toutes façons on en aura pas autant besoin. Les coopératives et autres associations seront certainement la moitié de notre besoin d’argent actuel. La valeur des choses sera vu différemment.

 

Centres multi-fonctions:

Je n’ai jamais vraiment lu de choses à ce propos mais j’imagine que cela va exister car ce serait logique. Nous souhaitons de moins en moins nous déplacer, pour des raisons économiques et écologiques. Mais nous avons un besoin tout de même de nous déplacer ne serait-ce que pour poster une lettre, mettre nos enfants à l’école, travailler… Ou que sais-je?

Pour cela il y aura certainement des centres qui regrouperont ce dont vous aurez besoin. Comme de la dernière technologie inabordable pour aller plus vite dans vos projets, ou alors d’un fablab car vous n’aurez pas voulu/pu avoir une imprimante 3D. Il y aura des permanences des salles de réunions pour les associations, les entreprises… Il y aura forcément du coworkings, des crèches/jardins d’enfant, écoles, des AMAP, objets à donner, Emmaüs, producteurs locaux, boulangerie bio, S.E.L., éco-créateurs, la poste, centre d’audio-visuel et informatique, MJC, marchés… Et j’en passe ! Ce sera un centre d’entraide de prêt, de dons d’objets de temps, de savoir-faire, d’apprentissage… Et évidemment il sera mit à disposition matériel informatique, nouvelles technologies et internet très haut débit. A mon avis ce genre de centre pourront être mit dans toutes les villes et villages… Et chacun contribuera en finançant comme il peut, en aidant pour des tâches… Cela sera géré en coopérative certainement. Je verrais ce genre de centre comme des pôle culturels, de nouvelles technologies, de commerces locaux, de centres associatifs, sportif… De tous nos besoins au même endroit pour moins se déplacer et faire tout en même temps.

Ces centres seraient forcément agréables, bien aménagés, écologiques… Il serait d’ailleurs meilleur pour notre environnement puisque tout est regroupé au même endroit, et c’est logique finalement.

 

La politique:

Je vois de plus en plus de gens déçus et qui se rendent compte que la politique n’a plus le pouvoir que l’on a pu imaginer. On se rend de plus en plus compte que c’est toujours l’argent qui dirige et que nos voix ne valent plus rien. Qu’ils sont tous plus ou moins corrompus et qu’ils nous manipulent car ils se font eux-même manipuler par les plus riches et plus « puissants ». Je pense que lorsqu’on aura fait le tour de tous les partis, on finira par comprendre que ça ne sert pas à grand chose et qu’on finira déçu et  ne plus voter, ou voter simplement pour « le moins pire », voir même voter blanc si le vote blanc existera.

Nous allons certainement finir par faire une sorte de mini révolution non-violente sur internet, qui apportera un vrai changement à ce niveau et certainement une vraie démocratie. Car nous sommes des consommateurs avant d’être des citoyens finalement, et que le vrai changement sera toujours entre nos mains en consommant et en vivant autrement. Le reste s’adaptera (je ne suis pour aucun parti politique et je ne vante aucun parti, chacun pense ce qu’il veut, je ne veux pas qu’il y ait de débat là dessus dans les commentaires, ce blog n’est pas politique).

 

Le sport:

Forcément, à force de laisser nos machines faire tout à notre place, nous allons finir tous obèse… Il ne faudra pas oublié que l’on est fait pour bouger ! Les déplacements pourront se faire à vélo (et peuvent!), le travail des champs fera un nouveau bond en avant. On ira directement chez nos producteurs récolter les fruits et légumes, ou bien on aura carrément notre propre potager. Le retour à la terre ne nous fera pas de mal, ainsi que le bricolage et la création manuelle. Mais ça ne suffira pas ! Courir, marcher, faire du vélo sont des activités qui permettent d’être en pleine nature, de profiter, de faire du sport et de se vider complètement du stress. Les sports cardios seront de plus en plus populaire car vite efficaces. La corde à sauter par exemple est l’un des sport les plus écologique et le plus efficace à court terme. En plus on peut se créer soi-même sa corde à sauter sur mesure en recyclant une corde par exemple… De plus en plus de nouveaux sports sont proposés à faire en collectivité. Vous trouverez forcément ceux ou celui qui vous plaira car la diversité est telle qu’il y en a pour tous les goûts. Moi qui pensais ne pas aimer le sport étant enfant, adulte j’ai pu comprendre que je n’avais pas trouvé le sport adapté à mes besoins et envies. Aujourd’hui je me fais plaisir et je suis heureuse d’en faire !

 

Les transports:

Les voitures électriques sans avoir besoin de permis ni de conducteur seront nos alliées. Mais il existera toujours et ce sera même plus développé, nos bons vieux vélo et bien sur, le covoiturage qui pour moi est le meilleur moyen de voyager sur une moyenne distance ! On rencontre des gens supers, on économise de l’argent, et on participe à moins polluer. J’adore !

Les vélos électriques et les voie cyclables seront bien plus courants et d’autres moyens de transports sortiront.

 

La communication, internet, les nouvelles technologies…:

Internet toujours sera roi au niveau de la communication ! Mais les sites ne seront plus exactement comme on les connait aujourd’hui, ils évolueront plus vers l’essentiel, vers nos besoins et désirs et seront responsive à toutes les sauces. La plupart d’entre nous n’irons sur internet essentiellement que sur téléphone, tablette, google glass, montres digitales, télé ou via leur robot et plus trop via ordinateur. Internet changera de visage, et nous voudrons savoir tout tout de suite. Alors les textes comme celui que je suis entrain de vous écrire sera certainement une perte de temps, la plupart d’entre nous voudra le voir directement en vidéo ou en format court. Ce sera de l’information rapide. Chacun peut et pourra donner ses avis sur tout, tout le temps et on sera hyper connecté. A tel point que je pense qu’à force, les retours aux sources reviendront et la « rétro-communication » réapparaîtra certainement avec des sites bien plus précis et des articles très pointus. L’information direct et rapide sera vue rapidement, mais lorsqu’un sujet apportera de l’intérêt au lecteur/utilisateur, il pourra avoir une précision plus poussée et un article très complet dessus à sa demande en un seul clic. C’est déjà le cas généralement, mais je pense qu’internet sera moins un fourbi et de plus en plus de site répertorieront nos besoins et envies à notre place via l’intelligence artificielle et l’espionnage de nos habitudes de lecture qui montrent nos intérêts. On gagnera certainement du temps. Sauf que les grosses entreprises comme Google pourront nous orienter sur certains sites plus que d’autres… Il se montera donc d’autres site du genre plus indépendants et libres à côté. Chacun pourra donc filmer sa vie, diffuser ses connaissances, enseigner, donner son avis, créer des réseaux… Le tout sur internet. La télé n’existera plus comme on la connait, internet s’y sera greffé et la vidéo à la demande ainsi que nos programmes préférés pourront être vu à n’importe quel moment, sans passer par notre ordinateur. Les youtubers seront dans nos télés et vu comme les émissions du soir. Toujours, on vous proposera du contenu qui sera susceptible de vous intéresser en fonction de vos goûts.

Les sites seront tous ou presque des sortes d’application. Ce sera interactif, ludique, différent. Le surf se fera plus vite, la souris n’existera presque plus.

Les jeux vidéos seront encore plus démocratisés, et s’ intégrerons dans chacun de nos besoins quotidiens vis à vis d’internet et des nouvelles technologies. Nous n’aurons plus l’occasion de nous ennuyer et notre cerveau sera en permanence sollicité. Les serious games seront de partout et nous aideront pour tout. Les nouvelles technologies et internet seront notre « deuxième cerveau ».

Je sais que cette partie fait très peur pour beaucoup. Je sais aussi que certains utiliseront cette technologie à mauvais escient, mais encore une fois, c’est comme tout, elle est là pour nous faire gagner du temps et nous faciliter la vie. Alors il faudra simplement savoir s’arrêter et revenir aux sources, tout en gardant le minimum sans avoir besoin d’acheter tout ce qui sort de nouveau. Les imprimantes 3D pourrons certainement améliorer nos technologies sans forcément les jeter et en racheter de nouvelles. Le développement durable ne peut être positif si ça va trop vite et que l’on purge la planète de toutes nos matières premières. Les entreprises vont tendre à se limiter à ce niveau et feront en sorte de recycler car les gens n’auront plus autant d’argent, elles s’adapteront donc à nos besoins et à notre porte monnaie, mais je pense toujours que ce sont de très bons outils, alors il ne faut pas les blâmer et les rejeter comme font certains, car nous ne pouvons communiquer sur un mode de vie positif et écologique sans passer par les nouveaux média.

 

Les déchets:

Il y en aura de moins en moins vu que l’on va de plus en plus consommer de manière locale, qu’on aura plus de sac plastique, qu’on recyclera un maximum, que nous pourrons tout créer nous-même sans faire d’emballage. Le compostage sera démocratisé, le tri sélectif aussi, la récup’ également, et les déchets qui seront consumés créerons de l’énergie. Nous tendrons donc à zéro déchet. Seules les batteries seront toujours problématiques… Le plastique sera toujours recyclé et le moins utilisé possible. Les appareils seront de plus en plus créé à partir de matériaux recyclés/recyclables ou biodégradables. Et le tout sera fait de manière durable, ce serait le plus intelligent et le plus logique.

 

L’énergie:

Le nucléaire tendra à disparaître, chacun aura sa propre énergie, les communes pourrons avoir des coopératives qui créerons elles-mêmes leur propre énergie à base de nos déchets, de nos compostes, ou bien d’éoliennes ou de panneaux solaire qui seront bien plus abordable ces prochaines années.

Nos appareils consommerons moins, et nous tendrons à rassembler le plus d’appareils électriques en un, dans notre robot humanoïde par exemple. Toute notre électricité sera reliée à une commande qui permettra d’éteindre le courant lorsque nous ne l’utiliserons plus.  Tout sera devenu « intelligent » et fera en sorte que le moins d’électricité soit consommé.

 

La récup’ et le fait-main:

Tous nos appareils enlèveront de toutes façons une partie de notre « âme ». Et il est évident que ça ne pourra pas nous convenir à 100%. On aura besoin de créer de nos propres mains pour avoir des objets personnalisés, continuer notre lien avec la terre, les matériaux et la création. De plus nous n’aurons pas autant d’argent qu’aujourd’hui, donc il faudra se débrouiller bien plus de manière autonome. La beauté du fait main est reconnue de par ses imperfections et la personnalisation à nos goûts propres. La récup’ sera un grand atout pour nos matières premières mais aussi comme base créative… Rembourrer un vieux fauteuil et mettre un tissu aux couleurs de son salon que l’on a peint soi-même avec une peinture à base de terre locale et de pigments écologiques. Le tissu pourra être créé à partir de lin local et imprimé par une petite entreprise du coin à base d’impression végétale d’après les dessins que vous leur aurez envoyé. Ou même, vous pourrez imprimer vous-même votre tissu chez vous ou au fab lab grâce à une imprimante ! Et si vous n’êtes pas doué pour ce genre de choses, vous passerez par le S.E.L. et vous trouverez bien des gens doués pour ça, ou bien faire vivre de petits éco-créateurs qui vous feront ça avec amour et avec leur propre patte ! Et puis on pourra toujours apprendre à faire tout ça grâce aux DIY .

 

Les voyages:

Les voyages seront certainement plus tournés vers le respect de la nature, les sensations fortes, le calme, la rencontre de l’autre, la création, le retour aux sources… Un  besoin de couper avec les nouvelles technologies, d’observer, de découvrir. Les go pro donnent et donneront envie de découvrir la nature qui nous entour grâce aux diffusions de vidéos de sports extrêmes sur internet. La rencontre des peuples vivant différemment de nous seront des attractions et le tourisme vert fera en sorte que la population respecte au mieux ces populations et cette nature. Les gens seront de toutes façons plus sensibilisés à ça et sauront profiter en la laissant intacte, du-moins je l’espère.

Les voyages éducatifs et peu cher seront plus à l’honneur, comme faire du wwoofing, partir à vélo pour voyager, découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles communautés… Je pense d’ailleurs que même en France, et dans tous les pays, grâce à internet, des gens avec les mêmes goûts, les mêmes façons de penser se réuniront de plus en plus et formeront des communautés distinctes. L’exotisme sera à notre porte.

Une tendance forte à faire des stages de survie ou d’initiations à de nouvelles choses seront à l’honneur. Les chambres d’hôte feront des heureux, en vivant une ou deux nuits dans une famille autochtone, pour découvrir sa culture et vivre au plus près du peuple local.

Travailler sur internet permet également de pouvoir voyager tout en travaillant, à condition d’avoir toujours une connexion…

 

L’alimentation et la médecine:

Avec l’obésité, le diabète, les cancers… Les gens feront bien plus attention à leur santé et à leur alimentation. Le respect des animaux aura une place bien plus importante qu’aujourd’hui et le partage plus équitable de la nourriture dans le monde, le respect de l’environnement nous poussera à manger bien moins de viande et à moins gaspiller.

Nous serons presque tous flexitariens, locavores, végétariens, vegan, crudivores… Nous trouverons chacun la meilleure alimentation qui nous conviendra à nous de manière la plus écologique possible, et en s’écoutant.

On mangera donc de saison et local avec le moins de produits animalier possible.

La nourriture sauvage fera aussi certainement une plus forte apparition ces prochaines années, sachant que les nature nous offre tellement de choses gratuitement lors d’une simple balade. Et l’idée de la survie à cause de la peur des catastrophes diverses et variées sera certainement toujours présente.

Cela ne nous empêchera pas de faire de temps à autre de la junk food écolo pour se faire plaisir.

Nous nous soignerons moins car nous serons en meilleur santé, mais nous nous soignerons plus avec des aliments, des plantes car les connaissances se diffuseront et nous pourrons avoir accès à plus d’information à ce niveau. Les anciennes médecines reviendront au goût du jour, mais les nouvelles technologies entreront bien plus dans les hôpitaux, créant là aussi grâce aux imprimantes 3D des tissus humains. Les lasers, scanner, les prothèses imprimées en 3D, les prothèses intelligentes

Le lait maternel sera obligatoire pour chaque enfant pour l’aider au mieux à son développement ainsi que pour ne pas polluer bêtement et jeter de l’argent par les fenêtres en utilisant du lait en poudre…

Les médecins de demain seront certainement bien plus ouverts si l’industrie pharmaceutique se fait plus écraser par de nouvelles connaissances des consomma’cteurs, grâce à internet.

Les problèmes menteaux comme la schizophrénie ne seront pas systématiquement soignés par médicaments, il s’ouvrira certainement de nombreux centres ou associations pour aider les gens à s’en sortir. Internet permettra d’ouvrir une nouvelle ère d’aide aux familles perdues et désemparées par les maladies.

Chaque patient sera plus traité de manière unique et prit en charge plus humainement lorsqu’il en aura besoin. La plupart du temps nous saurons nous soigner de nos petits maux nous-même.

 

La mode:

Entre l’impression 3d textile, les vides dressing, les vêtements intemporels qu’on peut garder des années, la mode du vintage et des friperies, les petits créateurs locaux et bio, les personnalisations de t-shirt bio… Il y a de nombreuses possibilités alliant le bio, le local, les nouvelles technologies, la récup et le fait-main. Car on saura je pense bien plus coudre qu’aujourd’hui et nous pourrons apprendre plus rapidement grâce à internet. Nous serons certainement de plus en plus looké  de manière unique ! Ou bien très passe partout avec des vêtements solides et intemporels (et pour les chaussures, ce sera probablement pareil).

Le maquillage sera toujours présent, mais fait maison, ou même imprimé.

Les coiffures seront certainement plus tendues vers la coupe énergétique et les couleurs naturelles, flashies et/ou bio. Les tatouages seront très présents, mais seront plus éphémères à base de produits naturels comme le tatouage jagua.

Les bijoux et accessoires seront fait maison, imprimé ou bien acheté localement ou sur etsy.

 

Les logiciels et idées libres:

Bien sur, pour contrer les grosses industries qui vont s’emparer des impressions 3D et toujours de tout, de l’informatique, des réseaux… Il faut garder cet accès à tous et ce plus ou moins gratuitement. Les logiciels libres et plans pour impression 3d libres pourront permettre d’avoir tout gratuitement. Il faudra que tout le monde puisse contribuer à l’évolution technologique, sans laisser cela toujours aux mêmes qui nous refermeront notre liberté pour la leur. Il est important de continuer à utiliser ce genre de logiciel, d’aider à développer des idées et de les diffuser gratuitement si ça peut aider les plus pauvres à s’en sortir, mais aussi aider tout à chacun à améliorer sa vie dans le respect de la nature et des autres. Ne laissons pas les grosses entreprises continuer à nous vendre des systèmes d’exploitations et logiciels non finis, buggé. Continuons à jouer sur des jeux indépendants, continuons à diffuser des idées et des savoirs-faire gratuitement ou à des prix abordables car l’évolution positive ne se fera pas sans ça. Diffusons nos créations le moins cher possible pour faire concurrence aux grosses industries, aidons à faire connaitre autour de nous ou sur le web de petits créateurs ou artistes méconnus. Aidons avec le crowdfunding les entreprises, initiatives et artistes que l’on veut voir se développer, ne laissons plus toujours les mêmes choisir ce que l’on doit écouter, voir, entendre, acheter…

 

Les cosmétiques, produits ménager, enduis de bricolage, peinture, colle… :

On fera un maximum tout nous-même. Les matières premières et la fabrication maison permettent d’avoir un produit sain, écolo, à moindre frais et on sait ce qu’il y a dedans. On peut également devenir créatif dans ces domaines, alors que l’on ne pouvait pas le faire en achetant tout tout fait.

Si vous n’êtes pas très créatif ou manuel, il existe pleins de marques relativement locales et écologiques qui pourront vous satisfaire.

 

La propriété:

Les biens à proprement parler seront moins présent, nous aurons toujours nos propriétés privées et nos biens personnels, mais ce sera moins fort que maintenant. On pourra donc prêter ou bien louer ses appareils lorsqu’on ne les utilisera pas, ou pourra offrir le gîte et le couvert plus facilement dans des idées de partage.

Nous pourrons partager notre jardin pour le plaisir d’un jardinier et celui de nos papilles et yeux par la suite.

Nos fruits et légumes, nos graines, nos bocaux, nos confitures… Seront donnés, échangés… Toujours dans cette idée de partage. Tu as trop ou tu n’en a pas besoin, alors prête-le moi?

 

Le temps:

Nous aurons certainement pas le même rythme que maintenant. On sera bien moins contraint par des horaires car nous ne travaillerons plus avec des horaires de bureau mais avec les nôtres. Nous aurons probablement bien plus d’activités diversifiées et nous serons donc plus à même d’avoir un emploi du temps chaotique. Se lever tard ne sera probablement plus mal vu, chacun écoutera son propre rythme et ses propres besoins pour tirer le meilleur de ses capacités et optimiser finalement son temps. Nous serons certainement incité à aller vite avec toutes les nouvelles technologies, mais nous prendrons finalement le temps de faire chaque chose car personne ne sera derrière nous pour nous stresser à aller plus vite, et nous les ferons bien. Nous aurons d’ailleurs bien plus de temps pour les loisirs, passer des bons moments avec ses proches et auprès de la nature. Vivre aussi pour certains avec le rythme de la nature au fil des saisons et de la pousse des plantes.

 

Et le monde dans tout ça?

La mondialisation s’épuisera peu à peu certainement grâce aux imprimantes 3D ainsi qu’à l’enseignement de création diverses et variées.

Les pays pauvres seront bien plus éduqués et pourront avoir accès à internet, et donc à toutes les connaissances qu’il y a dessus. Ils pourront donc se développer positivement et cultiver ce dont ils ont besoin pour vivre, ainsi que de construire leur maisons, écoles… A moindre coût. On partagera, donnera, financera des projets, leur donnera des graines pour qu’ils puissent les cultiver, des solutions pour qu’ils s’en sorte et eux nous apporteront beaucoup niveau débrouille.

L’égalité se fera peu à peu.

 

Le revers de la médaille:

Les grosses entreprises vont forcément vouloir prendre le monopole de tout ça. Et vont vouloir à tout prix privatiser et contrôler internet. D’autres manipuleront via internet les plus à même de croire tout ce qu’on leur raconte pour continuer à leur faire peur et le mener là où ils le souhaitent. La fabrication d’arme sera accessible à tous à cause des imprimantes 3D. Le danger d’internet viendra aussi des mouvements extrémistes et dangereux qui peuvent rallier à leur cause n’importe qui, mais aussi communiquer de manière anonyme. La nouvelle technologie, surtout les robots humanoïdes font rêver et peur à la fois. De nombreux films très connus comme par exemple 2001 l’Odyssée de l’espace font bien sur référence à l’intelligence artificielle qui pourra prendre le dessus… Ce qui fait peur également, c’est que la société reste accro à toutes ces nouvelles technologies qui sortent, sans se soucier du lendemain, se poser et réfléchir mais aller de plus en plus vite.

Le tout est comme toujours, de faire la part des choses et de trouver un équilibre et de maîtriser au mieux tout ce qui arrive à vitesse grand V pour qu’il s’adapte à nous, à notre rythme, à nos besoins et non l’inverse. L’entraide humaine sera bien plus importante que ces dernières années et l’humanité connaîtra une nouvelle révolution et les rapports humains devront être fort et plein de bonnes choses.

Il y aura aussi et toujours le développement des avions low cost, apple qui sortira toujours ses nouvelles technologies tous les ans, toujours des gens assez fermés pour ne pas vouloir s’ouvrir à autre chose, des gens qui auront peur du changement, d’autres qui n’iront pas aussi vite que nous vers l’évolution positive et le développement durable, il y aura probablement toujours et encore des industries qui pollueront, des guerres, des montées extrémistes, le réchauffement climatique etc…

Mais ce qui est important, c’est d’être soi-même l’acteur de ce qu’on voudrait que le monde soit. Ça ne tient qu’à nous, même si on pense ne pas faire grand chose, nous sommes tous des colibris et chacun fera sa part et avancera à son rythme tout en ayant probablement des idées différentes de chacun de nous, mais on avancera et pas forcément dans le mur.

Merci internet et merci d’être de la génération Y, je suis heureuse de vivre à cette époque de bouleversements.

 

Et vous, comment voyez-vous l’avenir?

 

10 Comments

Join the conversation and post a comment.

  1. Bobette Pop'n Cuticule

    J’y crois et j’espère cet avenir, mais je me sens pourtant beaucoup moins optimiste ^^

    Très beau tableau que tu nous dépeint, j’espère réellement que les générations qui arrivent sauverons l’humanité et la planète de la destruction qu’elle même a engendré, qu’on tend vers plus de respect.

    Bisettes

    • Flore

      Je pense que c’est maintenant qu’il faut agir et non demain. Et en tous cas j’ai bon espoir dans les futures générations 🙂 Je pense que la peur ne peut pas nous aider à avancer, il faut aller de l’avant pour continuer dans un sens positif.

  2. natpiment

    je suis enseignante, et je n’étiquette pas Cancre un élève qui n’a pas de bonnes notes dans ma matière . J’essaie avant tout de les éduquer à des valeurs, donner du sens à des notions, être solidaire, juste et équitable, je les sollicite beaucoup à l’oral car chacun a des capacités qu’il faut savoir mettre en avant, j’essaie de leur donner des méthodes et de l’organisation ………mais des ados geeks comme tu les décris , j’en connais pas beaucoup. Pour un de ce genre, j’en ai 5 vicieux , hypocrites et paresseux ….et je dois me battre physiquement pour les moucher et continuer d’ enseigner au reste de la classe !
    désolée de ne pas vivre dans ce rêve de demain…..

    • Flore

      Cancre est un bien grand mot, cependant donner des étiquettes négatives aux élèves revient au même à mon sens. Là est la difficulté. J’admire le métier d’enseignant, mes deux parents l’ont été durant des années et je sais ce que tu peux endurer. Cependant je ne suis pas en accord avec tes propos. J’étais une ado insupportable comme beaucoup d’ados au final. Ça n’empêche pas que l’on grandit et que c’est même plutôt sain de faire une crise à l’adolescence. La paresse n’est pas forcément non plus négative. Les paresseux sont souvent dit très intelligents car ils trouveront des solutions pour faire le moins d’effort possible, ce qui est pour moi plutôt intelligent. Mais encore une fois c’est ma vision, et je ne connais pas tes élèves Napiment. En tous cas, des élèves dissipés ou problématiques sont souvent je pense, des élèves qui n’ont pas assez de motivation et de buts, il faut leur ouvrir à de nouvelles choses, éveiller leur curiosité…

  3. sam

    Vraiment sympa ton article! Ça fait plaisir de lire quelque chose d’optimisme sur le futur, même si prédire l’avenir est un exercice périlleux.
    J’imagine que tu connais le mouvement zeitgeist. Si non, je te conseille vraiment de voir un de leur film/docu : une claque (et ils partagent de nombreuses idées avec toi)
    http://www.mouvement-zeitgeist.fr
    http://m.youtube.com/watch?v=Ohwpsyk5B80

    • Flore

      Merci Sam ^^ Je n’ai pas toujours pensé à un futur optimiste mais si on n’y croit pas, on ne peut pas gravir de montagnes. C’est un futur plausible à mon sens, qui n’est pas si lointain pour la plupart des choses puisqu’elles existent déjà. Donc je ne pense pas qu’il soit si périlleux que de le prédire ainsi Je ne connais pas ce mouvement mais je vais me renseigner donc, merci à toi pour la découverte

  4. sandrine

    Simplement un grand merci pour ton article. Comme toi, je ne cesse d’être émerveillée par ces preuves d’un futur meilleur.je pense que c’est à nous de nous rendre compte que ce bel avenir n’est pas une illusion mais peut être instauré dès maintenant. A nous d’y mettre l’énergie qu’il faut. A nous d’agir dès aujourd’hui ! Je crois même que nous nous nous devons d’y croire….pour ces générations futures qui justement n’ont pas le choix. Merci sincèrement.

    • Flore

      Et bien c’est un plaisir que de trouver d’autres personnes aussi optimistes ! On ne pourra certainement pas y arriver si le monde est rempli de sceptiques qui baissent les bras 🙂

  5. Philippe BROCARD

    J’aime beaucoup ton site Flore, car on y découvre beaucoup d’idées novatrices.
    Pour les « cancres », il ne tient qu’à nous d’en faire des personnes responsables, qui prennent en main leur destin. Je suis persuadé à 1000% que chaque être sur cette Terre a son rôle à jouer pour être acteur de notre civilisation, de manière active ou passive. Les enseignants ont cette rude tache mais oh combien valorisante pour eux et leurs élèves de LES AIDER A SE REVELER. C’est en se révélant, en trouvant sa voie, qu’un adolescent donne le meilleur de lui-même. Et il faut l’encourager dans ce sens. S’il se sent soutenu, encouragé, il décuplera son imagination pour avancer encore.
    Oui, notre société peut changer, si tout le monde se respecte (Priorité n°1), et respecte le travail d’autrui, la religion d’autrui, la tenue vestimentaire d’autrui, la coiffure d’autrui, etc.
    Ce n’est pas en se cloisonnant que l’on aboutira au meilleur.
    Le tri des déchets, le respect de la nature, commencent à porter leurs fruits. Enfin !!!!
    Mais depuis combien de temps en parle t-on ? Il aura fallu 2 générations pour prendre les bons réflexes. Mais d’autres attitudes stupides s’installent. Les mégots jetés n’importe où, les canettes écrasées ou simplement laissées sur place après consommation.
    Beaucoup sont encore dans l’ignorance de la portée de leur geste.
    C’est un combat de tous les jours.
    Mais il en vaut la peine.
    L’enjeu est de protéger nos ressources, et de protéger tout simplement notre planète.
    Alors oui, Flore, j’adhère à votre futur, sans hésitation.

    Phil

    • Flore

      Merci à toi 🙂

      Bien sur qu’il faut toujours pousser vers le haut les gens (élèves aussi) pour qu’ils puissent se développer positivement. Bien sur qu’il faut respecter les goûts et les envies de chacun et qu’il faut garder cette liberté individuelle. Bien sûr qu’il faut vivre comme on l’entend, du moment que ça ne nuit pas à autrui.
      Et je vois de moins en moins de gens jeter des déchets, je crois que ça s’est bien ancré dans les moeurs et j’ai confiance quant au fait que les gens iront vers le positif et le respect. Ce n’est pas en les jugeant qu’on arrivera à quoi que ce soit donc autant les féliciter dans leur gestes, même les plus anodins lorsqu’ils font des progrès plutôt que de pointer du doigt toujours et encore les problèmes. Même s’il faut bien qu’il y ait des gens qui fassent cette lourde tâche que d’enlever les oeillères avec lesquels les gens se promènent. Pour ma part j’essaye de remplir le côté sympa du « boulot » : donner des solutions après que d’autres aient montré les problèmes 😉

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

< Cochez ici et le dernier article de votre blog s'affichera en-dessous du commentaire