Murs végétaux

Posted by on Nov 13, 2011 in Écologie | 0 comments

(Mur végétal du musée du quai Branly à Paris. Il a été créé par Patrick Blanc)

 

Bientôt nostalgique de nos bonnes vieilles façades grises…

 

Lyon, automne 2011 : une fresque écolo recouvre les 120m d’enceinte de la clinique Saint Charles. Sa créativité s’exprime dans le message mais aussi par la multiplicité des supports artistiques utilisés pour décorer la façade.

 

La fresque végétale lumière est composée de quatre tableaux de peinture murale et de murs végétaux dépolluants. S’y greffe un triptyque de photographies signées Yann Arthus Bertrand : clichés d’Argentine, Brésil, Mali… un hymne aux paysages ! Le tout mis en vie par une lumière rouge : une couche de plus dans la construction de l’œuvre, palpable quand la nuit tombe et jette une ambiance tamisée.

 

Peinture murale, land’art, murs végétaux dépolluants, photo, jeux de lumière… Ce foisonnement brise les frontières de chaque expression artistique. Réunies en un théâtre, la lumière observe les photos regarde la forêt brésilienne côtoie en 3D des plantes dépolluantes et la peinture écoute. Se définisse l’une par rapport à l’autre. Une scène-partage, une œuvre vivante.

 

Cette fresque s’inspire, « Nous sommes des nains assis sur des épaules de géants » disait Bernard de Chartre, du travail accompli par les prédécesseurs. Le land’art, mouvement artistique qui explore l’univers de la nature. La lumière, substantielle au processus artistique. Dans une galerie, l’éclairage et la réflexion des murs blancs sont mis au service de l’œuvre ; Observons aussi l’omniprésence d’objets lumineux choisis comme support aux collections : luminaires, miroirs, paillettes… Les murs végétaux, l’innovation qui invite la nature dans les milieux urbains. Ils obtiennent un succès qui n’est qu’à l’orée de son potentiel. Les architectes imaginent le futur en villes vertes. Cette préoccupation fut pleinement perceptible lors de la dernière biennale d’architecture (Venise, novembre 2010). Elle est aussi au coeur des projets actuels d’aménagement des voiries. Une invitation à la réflexion sur le devenir de l’habitat : comment l’art nous aidera t-il à construire les villes vertes ?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

< Cochez ici et le dernier article de votre blog s'affichera en-dessous du commentaire