Textiles éthique et écologique

Posted by on Sep 15, 2015 in Beauté & Mode | 5 comments

Pour nos créations :

L’utilisation de matériaux textile est nécessaire. Or il est difficile de connaître l’impact de l’industrie textile sur notre santé et sur l’environnement.

photo1

Pour qu’un tissu soit de fabrication éthique et écologique, nous devons connaître :

  • Si il y a exploitation des populations pauvres ( incluant les enfants).
  • La quantité d’eau utilisée ( notamment pour le coton)
  • L’impact carbone.
  • Les produits chimiques utilisés ( entraîne des problèmes de fertilité , cardiaques , AVC , allergies …)

Si ces substances toxiques ne sont pas rejetées dans les fleuves ou autres.

  • s’il est de récup ou recyclé.

photo2

  • s’il est vegan ( aucune fibre animale ).
  • ou non-vegan ( fourrure , cuir , plume , laine , soie… ).

Dans ce cas, il est primordial qu’il y ait de bonnes conditions d’èlevage et le respect des animaux !

nous pouvons retrouver deux alternative écologique:

  1. Le cuir écologique ; tanné avec des végétaux (acacia ,châtaignier ,mimosa…)
  2. Le cuir végétal ; un tissu imprégné de latex naturel et fumé au four.

 

photo3

 

 

  • La qualité et la durabilité du produit.
  • Qu’il soit équitable , locale.
  • Que les colorants utilisés soient naturels ( végetal ). 

photo4

photo4bis

  • La proximitée de fabrication et aussi à prendre en compte pour les aspects environnementaux, sociaux et économique.

Il existe un label depuit 2011 pour garantir l’authenticité, la qualité et au minimum 50% de la fabrication française

 » ORIGINE FRANCE GARANTIE »

label france

Sa composition:

Fibres végétales :

Chanvre , lin , ortie ,  ramie, cyprès , ananas , tourbes , algues et cellulose « SEACELL », papier, noix de coco , canne à sucre , paille de riz , apocyne ( plante vivace et toxique d’amérique du nord et de chine , utilisée par les amérindiens ; elle n’est plus cultivée qu’en chine) , pin recyclé à partir de déchets d’élagage.
Quand au coton, il doit être bio car il n’as pas besoin de pesticides , engrais chimiques ou de teintures nocives , ni d’eau ( il est nettoyé mécaniquement ).

photo 5 bis photo5

Fibres animales :

Laine , plume , soie , fibre de lait obtenue à partir de caséine de lait ( filée  avec de la laine ou autres fibres naturelles…)

photo6

Polymères d’origines bio :

L’ ingéo ( fibres fabriquées à partir du sucre de maÏs ) « biodégradable ».

Le biofront ( polymère fabriqué avec de l’amidon de maïs ) « recyclable »  ,  « pas d’émission de CO2 ».

Le rilsan ( polyamide issu d’une matière première renouvelable, le ricin )  « réduction des besoins en énergie fossile » .

Le biophyl ( produit fabriqué avec  un polymère , le sorona : on a remplacé le glycol issu du pétrol par du BIO-PDO, un monomètre d’origine biologique ).

photo7bis photo7

Attention!

La viscose de bambou est  CHIMIQUEMENT  transformée en fibre artificielle à partir de la cellulose régénérée étiquetée « VISCOSE » ou « LYOCEL ».

La viscose de bois est également transformée pour la fabrication de la « RAYONNE pour le tissu , de « cellophane »pour les films alimentaires  , d’éponges dite végétales , de filtre à cigarette ,vernis …

Seul l’étiquetage « FIBRES DE BAMBOU » garanti des fibres NATURELLES obtenues à partir du liber ( face interne de l’écorce, d’aspect laiteux ) ou de parties séchées et découpées de la plante.

 

photo8

Il est urgent de changer nos mauvaises habitudes de surconsommation.

En attendant de pouvoir fabriquer nous-même nos tissus , il est préférable de privilégier la récupération, le troc ou autres astuces écologiques.

Si vous vous questionner sur un sujet en particulier n’hésiter pas à nous le faire savoir, nous nous feront un plaisir d’en faire un article.

 

Nathalie (auteure de cet article); la quarantaine, maman  de trois princesses (14 ans et des jumelles de 7 ans). Couturière de métier salariée pendants 20 ans, n’aspire plus qu’à voler de ses propres ailes en respectant ses idées et ses convictions. Aime : Sa famille et ses amis, les animaux (dont les siens), la nature et l’écologie. La photo, la créativité, les loisirs créatifs, le coloriage. Les rencontres enrichissantes et plein d’autres choses. La vie quoi!

 

 

5 Comments

Join the conversation and post a comment.

  1. Happy_Koala

    Merci de ce point mais ne faut-il pas également mettre en avant l’impact carbone des transports mis en oeuvre pour faire arriver le textile jusqu’à nous ? C’est-à-dire prendre en compte le trajet effectué par les fibres entre leur lieu de production et celui de transformation (en fils), celui des fils (pour devenir tissu) et celui du tissu pour devenir vêtement, qui lui-même atterrit dans une boutique ou dans un entrepôt, et que nous allons chercher ou que nous faisons venir. Ainsi la plupart des fibres citées par l’auteur finissent par avoir une empreinte carbone énorme ; fort heureusement certaines marques bio françaises s’engagent à ne pas dépasser un certain kilométrage.

  2. Peyroutou

    Bon Jour,
    Merci pour ton article Nathalie!
    Sincèrement
    Véronique

  3. Carlie

    Bonjour,
    existe t il un magasin sur le net ou l on pourrait acheter des tissus bio et éthique à la fois, et de fabrication franco Benelux pour rester proche au niveau coups de transport? Ou trouver ces tissus « origine France garantie » sur le net? Merci pour l’article.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

< Cochez ici et le dernier article de votre blog s'affichera en-dessous du commentaire