Mon festin de juin

Posted by on Juin 11, 2013 in Cuisine | 6 comments

Le beau temps arrive et repart, du coup les plantes sont en retard. Et les premières fraises viennent tout juste de rougir. C’est le moment de manger encore plus de fruits et légumes car la diversité se multiplie en cette saison et ça fait vraiment plaisir !

festin-de-juin

Voici donc la recette d’un menu entier que je fais de temps à autre parce que j’adore tout ce qu’il y a dedans et parce qu’il est vraiment light et multi-vitaminé. Alors j’arrête tout de suite tout le monde : non ce menu n’est malheureusement pas entièrement écologique car il y a du poisson et de l’avocat.  Mais le poisson est issu d’une pêche dite « durable » et l’avocat est issu du commerce équitable.

Si vous voulez choisir un poisson le plus durable possible, je vous invite vivement à regarder l’article de sushis maison que j’avais fais ici, ainsi que la liste des enseignes françaises qui ont une pêche plus ou moins durable ici.

Ce menu n’est pas forcément donné mais très nourrissant malgré les apparences. Il est parfait lorsque l’on reçoit des invités par exemple. La durée totale de préparation est d’environ 1h.

 

Salade d’avocat aux multiples saveurs :

Salade-d'avocat-aux-multiples-saveurs

Ceci est ma salade végétalienne préférée tirée du livre « les légumes nous veulent du bien » (excellent livre et très bien mit en page, attention il n’est pas végétarien et encore moins végétalien). J’ai effectué quelques changements dans la recette sinon ça n’est pas drôle.

Pour 2 personnes :

  • 1 avocat (issu du commerce équitable)
  • 1 tomate bien mûre (ce n’est pas encore la saison des tomates, elles sont encore produite sous serre mais non-chauffées en juin, les prendre bio et locales)
  • 1 orange (bio du sud de l’europe)
  • 1/2 citron (bio du sud de l’europe)
  • 1 botte de persil (du jardin, de la fenêtre du balcon… et bio)
  • 1/4 d’oignon (bio et local)
  • 2 c à soupe d’huile d’olive (bio et provençale si possible)
  • Sel et poivre

Dans un saladier, mettez l’huile d’olive, le jus de citron, le persil ainsi que le sel et le poivre. Peler et couper l’orange en petits morceaux. Faite de même avec l’avocat et la tomate et les mettre dans le saladier qui contient la sauce.

Couper l’oignon en mini dés pour ne pas tomber sur de gros bouts trop intenses en goût et les ajouter à la salade. Tout mélanger, c’est prêt !

Gardez le noyau d’avocat et laissez-le prendre racine dans le l’eau (avec des cure-dents pour le tenir, cela vous fera une magnifique plante verte d’intérieur.

 

Poisson en papillote à l’oseille :

Poisson-en-papillote-à-l'oseille

Pour 2 personnes :

  • 1 filet de poisson au choix (si possible bio ou issu de pêche durable, si vous ne mangez pas de poisson, remplacez-le par des légumes, lentilles et algues à saupoudrer, c’est aussi délicieux)
  • 1 c à soupe de tamari (sauce soja japonaise sans gluten, vous pouvez en trouver des bio dans la marque Lima par exemple ici)
  • 2 gousses d’ail (bio, provençal)
  • 1 botte d’oseille (du jardin donc bio, ça ne prend pas trop de place et c’est facile à cultiver), vous pouvez prendre de l’épinard aussi mais c’est moins bon.
  • 50g de crème de soja (bio, vous pouvez en trouver en super marché maintenant)
  • 1 tomate
  • 2 bonnes pincées d’épices (pour ma part j’ai pris ceux-là qui sont délicieuses : Fleurs d’épices)
  • 1 verre de riz bio complet
  • 1 filet d’huile d’olive

Dans une feuille cuisson (et pas de l’alu ça pollue), mettre votre filet de poisson, par dessus votre gousse d’ail écrasée, votre tomate coupée en dés, une demie cuillère de tamari et vos épices. Refermer le tout avec des ficelles et les faire cuire au four environ 20 minutes à 180 degrés.

Durant la cuisson, mettre de l’eau salée à bouillir (bien mettre un couvercle, c’est 4x moins d’énergie utilisée) et y introduire le riz pour le cuire 20 minutes environ.

En attendant, vous pouvez également faire le dessert.

Ensuite, pour les 5 dernières minutes de cuisson, faire la sauce à l’oseille : épluchez l’oseille, enlevez les grosses côtes si nécessaire, rincez-la bien, séchez-la dans un torchon propre et coupez-la en lamelles.
Mettre le filet d’huile d’olive dans une petite casserole. Quand elle crépite, baissez le feu, jetez l’oseille dans la casserole et remuez pendant que l’oseille change de couleur (elle vire du vert vif au gris vert) et diminue.
Tournez, ajoutez la crème de soja., y ajouter le reste de tamari et bien remuer.

Servez 1/2 filet de poisson par personne avec du riz et la sauce.

 

Flan aux fraises coupe-faim :

Flan-aux-fraises-coupe-faim

Pour 2 personnes :

  • 300 g de fraises
  • 2 cuillères à café d’agar agar (l’agar agar est une algue japonaise gélifiante qui a des vertus coupe-faim, ça marche vraiment très bien, surtout si l’on en absorbe beaucoup car cela gonfle dans l’estomac. Les japonaises en utilisent chaque printemps pour mincir, et c’est entièrement naturel et végétal, sans effet secondaire).
  • Du sucre si besoin (c’est selon votre goût, je préfère en mettre un tout petit peu pour ma part, mais pour quelque chose d’encore plus light, dirigez-vous vers de la vraie stévia).

Laver et équeuter les fraises. Le mettre dans un mixeur avec l’agar agar et le sucre, puis mixer jusqu’à ce que ça mousse.

Mettre le tout dans une casserole et faire chauffer jusqu’à ébullition, puis mettre directement le tout dans de petites coupelles. Laissez reposer au frais (pas dans votre frigo c’est trop chaud encore).  Une fois à température ambiante, mettre au frigo. Vous pouvez une fois la gelée prise, mettre une vrai fraise au dessus ainsi que de la menthe, et même, le démouler pour faire des bulles de fraises.

 

 

Voilà, j’espère que ce menu vous aura plus ! N’hésitez pas à le tester car il est très simple et plutôt rapide et surtout délicieux et sain !

 

6 Comments

Join the conversation and post a comment.

  1. Saveurs Végétales

    Oh miam miam ! Par hasard, puis -je m’inviter chez toi pour engloutir une belle portion de salade aux multiples saveurs et un petit flan aux fraises ???! 😉 miam miam un joli menu de saison qui donne bien envie…
    Bises printanières 🙂

    • Flore

      Ouah c’est un honneur que la grande cuisinière de Saveurs végétales vienne me faire un compliment sur mon humble cuisine ! Alors c’est avec grand plaisir que je t’invite, et en échange je mangerais bien tes plats 😀 D’ailleurs il faudrait organiser une rencontre un jour entre blogeurs du coin !

  2. natpiment

    j’aime beaucoup cuisiner. j’ai un petit jardin mais pour l’instant pas grand chose à consommer ….le bio certes mais je dois faire 30 minutes de route pour aller au supermarché bio …alors non je vais au primeur seulement à 10 minutes . je n’ai pas le choix des supermarchés non plus , un seul dans mon périmètre proche . alors parfois, je choisi d’être « durable » au lieu d être bio ….

  3. Flore

    Pas de soucis, je ne juge pas 🙂 Simplement il existe une solution toute simple à ton problème et je ne jure que par ça : les paniers locaux et bio et les amap. Il en existe certainement près de chez toi, renseigne toi 🙂 L’agriculture biologique est plus durable, mais c’est certain que s’il faut faire des kilometres pour en acheter ce n’est pas très écolo. Après il faut essayer de peser le pour et le contre. Sachant que dans les fruits et légumes non-bio, il y a tellement de pesticides qui sont mauvais pour la santé et l’environnement… On fait au mieux, et plus on consommera durable et bio, plus les industries s’y mettrons.

  4. natieak

    Un grand merci pour ces recettes: elles mettent en appétit! La salade d’avocat me fait de l’oeil 🙂

Répondre à Flore Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

< Cochez ici et le dernier article de votre blog s'affichera en-dessous du commentaire