L’Art devient-il un objet de consommation comme un autre?

Posted by on Mai 8, 2013 in Divers | 6 comments

Je suis allée voir L’écume des jours au cinéma il y a peu grâce à l’article d’une consœur. J’ai personnellement adoré puisque je suis une admiratrice de l’imagination de Michel Gondry.

L’Art-devient-il-un-objet-de-consommation-comme-un-autre

L’écume des jours est à la base un livre de Boris Vian que je n’ai pas lu. Ce livre a donc été adapté au cinéma par le génie des effets spéciaux en carton pâte à l’ancienne : Michel Gondry. Le film a parfois des longueurs mais retranscrit fidèlement le livre d’après ma source qui l’a lu. C’est toujours délicat de s’attaquer à un mythe, surtout lorsque les émotions des lecteurs sont fortes et que l’imagination de ceux-ci est en pleine ébullition au fil des pages.  Personne ne verra un livre de la même manière et ne ressentira la même chose, c’est trop personnel et c’est ça qui est fort.

Je vous écris aujourd’hui car j’ai été choquée. J’ai pu lire des atrocités sur internet à propos de ce film si poétique et magique. On a le droit de ne pas aimer quelque chose, d’avoir un avis négatif et de critiquer. Tous les goûts sont dans la nature. Je connais très bien puisque je suis graphiste et que mon travail est jugé la plupart du temps avec les goûts personnels de mes clients.

critiques-négatives

La création  est à l’heure où les films à gros budgets hollywoodiens sont tous les mêmes, calculés et maîtrisés pour que le plus grand nombre soit satisfait pour faire du chiffre. On oublie trop souvent je crois que derrière un film, un graphisme ou toute autre création,  il y a à la base un homme ou une femme qui y met un peu de son âme dedans pour vous faire partager des choses.  Les gens sont tellement habitués à voir toujours la même chose. Des créations encadrées par un marketing rôdé et des investisseurs qui ne veulent pas voir leur argent s’envoler par les fenêtres.

Aller au cinéma n’est plus aussi magique qu’avant car nous consommons l’image, nous la dévorons jusqu’à ne plus rien aimer. Notre exigence devient lassée et plus rien ne nous touche.  Cela devrait rester quelque chose d’exceptionnel peut-être pour que l’on puisse apprécier les choses à leur juste valeur?

Restons toujours émerveillés, tel des enfants qui découvrent le monde. C’est en tout cas ce que j’ai retenu du Petit Prince, et c’est ce que je m’efforce de faire chaque jour.

Mais là je suis écœurée.  Je peux comprendre  les commentaires négatifs lorsque l’on vit dans un monde où la vrai créativité et l’originalité est montré du doigt, mais là ça va loin quand même.

 

critiques-négatives-2

Merci à Gondry, et à tous les autres artistes de faire rêver les personnes sensibles à leur art. Sans eux le monde serait bien triste et la création ne serait que gâchée par un moule dans lequel elle ne devrait pas dépasser. Etre un créateur n’est pas facile tous les jours, mais créer c’est aussi s’exprimer.

 

Alors si vous n’aimez pas quelque chose, soyez de bonnes critiques constructives, ne dites pas simplement « c’est nul ». Vous passerez pour un écervelé formaté qui n’a rien comprit et en plus vous ferez du mal.

 

(image du nenuphar prise au parc de la tête d’or à Lyon, critiques négatives prises sur Première)

 

6 Comments

Join the conversation and post a comment.

  1. Chibi

    Wow, ça n’y va pas par le dos de la cuillère mais c’est vrai que globalement, ça critique ferme pour critiquer… Je n’ai pas vu le film et je ne compte pas le voir car j’aurai bien aimé pouvoir lire du Boris Vian un jour et L’écume des jours fait partie des classiques je pense 🙂

    • Flore

      Non mais c’est des gens qui n’ont pas comprit le principe de Gondry et qui étaient trop attachés à leur imagination qui a fait que le film pour eux n’avait aucune saveur.
      Sinon je ne suis pas du tout la seule à l’avoir adoré, donc il ne faut pas se fier à ces critiques.

  2. My Little Discoveries

    En effet ces critiques sont gratuites et vraiment méchantes. Comme tu l’as lu (et je te remercie pour le lien!), je n’ai pas été emballée par ce film mais je salue le travail et l’inventivité de Gondry!

  3. Saranena

    J’ai beaucoup aimé le film et je suis entièrement d’accord avec ta critique. malgré quelques longueurs, l’univers poétique et onirique prend le dessus et nous offre un joli voyage.

    Ensuite, le goûts et les couleurs…
    C’est vrai que nous sommes dans une société où on se permet de juger, de détruire, d' »éliminer » ce qui a priori ne nous plait pas ou nous dérange. Cela prends de telles proportions avec Internet aujourd’hui… Sans aucun argument, plupart du temps…

    Pour ma part, je préfère voir les qualités que les défauts et je dis « chapeau » à Michel Gondry qui s’est vraiment attaqué à un monument et s’en sort plus que bien!!
    Vive la création!! (et tant pis pour les grincheux!)

    Saranena
    Mon petit univers à moi:
    http://www.alittlemarket.com/boutique/creations_nomades-92960.html?v=4

Répondre à Chibi Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

< Cochez ici et le dernier article de votre blog s'affichera en-dessous du commentaire